Robe col V

RobeNoeud_01C’est parti pour mon premier vêtement en 6 mois : une petite robe col V froncée sur le devant et petit nœud sur la poitrine. Ce modèle est disponible dans le catalogue Phildar n°99 automne-hiver 2013/2014. Il est également présenté avec un ruban à nœud ainsi qu’une paire de chaussons, toujours à nœuds-nœuds, assortis aux couleurs de la robe, que je ferai certainement plus tard, priorité aux grosses pièces de type pulls et gilets. Au final, ça représente une petite semaine de travail.

Une petite voix dans votre tête vous murmure sûrement : « Ma chérie on n’assortit jamais les accessoires et les chaussures à la tenue, ça mémérise. Pour être moderne, il faut dépareiller. »

(suite…)

Fini les vacances !

Après une semaine de vacances en Bretagne, je reviens la valise pleine de vêtements pour bébé et de tricots en kit. Petit gilet au point damier et robe en 6 mois prochainement sur vos écrans…

Il est temps de revenir à des préoccupations plus terre à terre : prise de sang toxo, haptonomie avec la sage-femme, pneumologue, dentiste…et surtout, trouver un genre de short de grossesse pour mettre sous mes toutes nouvelles robes commandées chez Séraphine 😀

Macédoine de fruits au thé

Un peu de fraîcheur et de légèreté pour changer des gâteaux plein de beurre et de sucre. Avec les beaux jours qui arrivent et le prix des fraises qui devient raisonnable, ce serait dommage de s’en priver. Et visiblement nos invités de la soirées étaient contents qu’on leur refasse ce dessert. Oui je sais, servir deux fois la même chose aux mêmes personnes à un an d’intervalle, ça craint…mais goûte un peu avant de critiquer petit internaute, tu vas voir, c’est troop bon 🙂

macedoinePour 4 personnes :

  • 1 mangue
  • 400 g de fraises
  • 2 sachets de thé noir
  • 100 g de sucre

Préparation : 30 minutes > Cuisson : 20 minutes > Réfrigération : 3 heures

  1. Porter à ébullition 100 g de sucre dans une casserole avec 15 cl d’eau pendant 5 minutes. Eteindre le feu, ajouter les sachets de thé et laisser infuser 15 minutes.
  2. Éplucher la mangue, laver et équeuter les fraises. Tailler les fruits en macédoine et les mettre dans un saladier.
  3. Retirer les sachets de thé de la casserole puis verser le sirop sur les fruits. Mélanger et placer au moins 3 heures au réfrigérateurs. Servir bien frais.

J’utilise habituellement du thé noir Lipton, mais si vous n’en avez pas, vous pouvez vous rabattre sur leur thé fruits des bois, très bon aussi.

Far breton au beurre salé

Aujourd’hui, on pense au transit des futures maman. Un peu d’Hépar, un Activia, du pruneau et…vous avez saisi. Louloute, va falloir aimer, c’est un peu tes origines quand même. Comment ça ma fille sera aussi jaune que mon gâteau ?!


DSC_0005Pour 8 personnes :

  • 400 g de pruneaux
  • 5 œufs
  • 75 cl de lait
  • 40 g de beurre demi-sel + 10 g pour le moule
  • 130 g de sucre en poudre
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 220 g de farine

Préparation : 30 minutes > Cuisson : 30 minutes

  1. Préchauffer le four à 180°C. Beurrer un moule à manquer et dénoyauter les pruneaux.
  2. Casser les œufs dans une jatte, ajouter le sucre en poudre et le sucre vanillé. Fouetter au batteur électrique en ajoutant petit à petit la farine tamisée, puis le lait et enfin 30 g de beurre. Fouetter jusqu’à obtenir une pâte homogène.
  3. Disposer les pruneaux dans le moule beurré, verser la pâte et enfourner pour 30 minutes environ.
  4. 5 minutes avant la fin de la cuisson, répartir le reste du beurre en parcelle sur le far. Piquer à l’aide d’un couteau pour vérifier la cuisson. La lame doit ressortir à peine humide. Laisser refroidir avant de déguster.

Si vous ne voulez pas que tous les pruneaux tombent dans le fond du moule, farinez-les avant de les incorporer à la pâte. En fonction de la taille de votre moule et de la puissance de votre four, il se peut que vous ayez à adapter le temps de cuisson. Enjoy !

Cookies au chocolat noir

Une baby shower, c’est l’occasion de se gaver de tout un tas de trucs régressifs, les cookies en font partie. J’en prépare chaque année environ 250 pour la buvette d’un événement sportif et ils font un carton à chaque fois.

Avantages : rapides à préparer, à cuire et à manger.

Inconvénient : légèrement gras…

Cookies_01Pour 25 cookies environ :

  • 125 g de beurre mou
  • 185 g de sucre roux
  • 1 œuf légèrement battu
  • 1 à 2 c.s. d’extrait de vanille
  • 1 c.s. de lait
  • 250 g de farine
  • 1 sachet de levure chimique
  • 200 à 250 g de chocolat

Préparation : 10 minutes > Cuisson : 11 à 12 minutes

  1. Faire préchauffer le four à 180°C. Dans un saladier, mélanger le sucre roux et le beurre coupé en morceaux. Ajouter l’œuf battu, l’extrait de vanille et le lait.
  2. Ajouter la farine et la levure tamisées. Couper le chocolat en morceaux pas trop petits et verser dans le saladier. Mélanger tout.
  3. Former des boules de pâtes avec la paume de la main (plus simple avec les mains farinées !). Les disposer sur une grille recouverte de papier sulfurisé et les aplatir légèrement.
  4. Enfourner pour 11 à 12 minutes. Déguster tiède.

Des tutos, des recettes…et un petit blog qui grandit !

Séquence émotion : j’ai mis mes premiers tutos en ligne !

J’arrive à une période où mes amies se marient et font des enfants, et qu’il s’agisse des amies de lycée ou d’université, je suis la première à passer par la case « grossesse » et donc à m’intéresser un peu plus à ces histoire de rangs, de points et de mailles qu’on assimile encore bien souvent à nos grands-mères. D’ailleurs avant de m’y mettre sérieusement, je gardais du tricot le souvenir d’un pull de Noël qui grattait et pour lequel ma mère devait forcer pour faire passer la tête. Un vrai supplice, ma sœur a eu le même et s’en souvient encore…alors que je suis convaincue qu’ils avaient été tricotés avec amour, pendant de longues heures !

Les bases du tricot se trouvent dans la partie Tricot (ah bon ? Dingue !) ; au programme : monter les mailles, réaliser un rang endroit / envers, tricoter au point mousse, jersey et damier. Je sais que certaines de mes amies n’osent pas se (re-)lancer sans une maman sous le bras, et comme j’ai la chance d’avoir la mienne à 20 minutes de chez moi, j’en profite et j’en fait profiter les autres 🙂

Point_Mousse   Point_jersey   Point_Damier

Même le futur papa est mis à contribution. Il me prête gratuitement ses services de photographe, de photoshoppeur et de goûteur professionnel. Les photos prises à l’iFoune, ça va bien 5 minutes.

Recette du jour : des cookies tout simples, au chocolat. Bientôt sur vos écrans.

Bonne journée à tous !

Écharpe Hyrule Warriors

Link_Sword_(Hyrule_Warriors)Petit défi de la semaine pour faire plaisir au futur papa ! En grand fan de The Legend of Zelda, il était impensable que sa fille ne possède pas sa petite tenue de Link. Oui parce que Zelda, c’est un peu la Peach version médiévale, ça se fait enlever par une brute et ça ne couche jamais avec son sauveur…même pas un petit bisous de remerciement.

Étape 1 : faire une écharpe en point jersey / paire d’aiguilles n°3

  • 3 pelotes qualité Phil Coton 3, coloris Pacifique
  • 1 pelote qualité Phil Coton 3, coloris Griotte

–> Les pelotes Phil Coton sont 100 % coton

(suite…)

Cupcakes vanille – jasmin

Élément incontournable d’une baby shower aux accents anglo-saxons, je vous présente les cupcakes vanille, crème au beurre saveur jasmin 🙂

DSC_0004J’avais repéré cette recette l’année dernière sur le site du Tea Time Magazine et j’avais tenté de la faire en utilisant les mesures indiquées mais en ne mettant pas autant de beurre pour la crème ; si le visuel so british me faisait de l’œil, j’ai vite été calmée quand j’ai vu « 2 cups » de beurre et « 8 cups » de sucre glace. J’avais fait un autre glaçage plus léger, qui évidemment n’a pas tenu, et mes cupcakes ont tous fini avec une calotte ridicule sur la tête.

Cette fois-ci on dit « crotte » au cholestérol et au diabète gestationnel et on fait une crème au beurre bien grasse, comme des bonshommes ! (suite…)

Envies et dégoûts pendant la grossesse

J’ai remarqué un truc étrange en engloutissant ma pizza du midi. Lorsque mon doudou a annoncé ma grossesse à sa famille il y a un peu plus de deux mois, on lui avait demandé si j’avais des envies particulières. Clairement non. J’ai eu la chance de ne pas avoir de nausées, mais je n’avais pas envie de manger pour autant. On me donne, je mange et c’est déjà bien. En revanche, il y a eu quelques dégoûts alimentaires…

L’année dernière, j’ai eu en horreur le jus d’orange ; cette année, c’est l’odeur des poivrons que je ne supporte pas. Et moi qui adorais les champignons, je ne peux plus voir en peinture, tout comme les boulettes de bœuf des pho. Je dois déjà dire adieu aux petites choses sympathiques telles que sushi, fromage au lait cru, foie gras, œufs au plat ou à la coque, mousse au chocolat, rillettes et autres mousses de canard, alors ne plus pouvoir manger certaines choses parce que je ne peux plus les sentir, ça m’embête un peu !

Et pour ne rien arranger, je me dirige naturellement vers des aliments que je mangeais régulièrement dans mon enfance : (suite…)

Plaid acrylique avec doublure tissu

En voilà un qui m’a occupée une bonne partie de l’hiver… Je me disaies bêtement « Vas-y, commence par un plaid au point mousse, histoire de choper la technique, ça sera rapide »

DSC_0032Que nenni ! Je voulais un plaid dont bébé pourrait profiter au moins 6 mois sans avoir les pieds qui dépassent, j’ai donc monté 180 mailles sur mon aiguille.

Résultat : un monstre de 97 x 91 cm (devenu un 91 x 85 après nettoyage), réalisé à une cadence effrénée de 7 minutes par ligne, lorsque celle-ci n’était pas ponctuée de « Mamaaan, j’ai fait une bêtise… » (suite…)