Parce que oui, il y a une partie 2, la RAM…et ça vaut son pesant de cacahuètes. Commençons par attendre 5 minutes au téléphone sur une petite musique agaçante :

Moi : Bonjour, je vous appelle pour vous demander un carnet de naissance.

Conseillère : Bien sûr, pouvez-vous me confirmer votre adresse?

Moi : 8 rue G.

Conseillère : Je vois que nous vous avons déjà envoyé votre carnet le 16 avril dernier. Nous l’avons envoyé au 5 rue G.

Moi : Bin voilà, c’est pas le 5, c’est le 8.

Conseillère : Et malgré que ce soit pas le bon numéro votre facteur ne vous délivre pas votre courrier?

Que voulez-vous répondre à ça…à part « Bin visiblement non ». Mais d’où tu sors cocotte ?! Quand on remplissait des QCM à l’école et qu’on cochait la mauvaise case, on n’avait pas le point, on n’allait pas pleurer auprès de la maîtresse en disant « S’il vous plaît madame, vous pouvez me compter bon ? Vous voyez bien, j’étais pas loin, à une case près… »

Sur ce, il est temps d’aller se consoler avec un bol de Chocapic !

Laisser un commentaire