C’est bien joli d’acheter du 1 mois, mais ça revient à cher…Voici donc mes premières brassières, réalisées au point jersey.

Brassiere_Turquoise

Je vous vois venir. Mais c’est quoi ce vêtement chelou qui n’a pas d’épaules ?! Tu nous as pondu un épouvantail ?Certes, ce modèle ne propose pas de tricoter de vraies épaules, mais on est tous d’accord pour dire que bébé ne portera sa brassière que quelques semaines, inutile donc de trop s’embêter. D’autant qu’à cet âge-là, les enfants ne se rendent même pas compte qu’ils ont un énorme boudin sous chaque bras.

Comment réaliser cet adorable petit vêtement qui vous vaudra de nombreux « Oh ça lui va bien! » ou encore le fameux « Han il est trop choupinou là-dedans ! » ? Nous y voilà…

photo 4 (3)
La même mais en rose !

Ces deux brassières ont été réalisées en taille 3 mois, avec de la laine Phildar qualité Partner 3,5.       J’ai également utilisé une paire d’aiguilles n°3,5, une aiguille à laine de taille moyenne ainsi que 5 pressions. Pour celles que ça intéressent, les instructions se trouvent dans leur catalogue Layette débutantes n°29. Tout n’est pas hyper bien expliqué, notamment le changement de pelote et l’assemblage final du corps et des manches, sans parler du camouflage des fils, mais on peut s’en sortir avec une maman sous la main. Si vous n’avez pas de tricoteuse expérimentée à portée d’aiguilles, Phildar propose des vidéos tutos sur son site internet.

photo 2Pour le premier modèle, j’ai passé un temps fou à fixer ces satanées pressions sur les demis-dos. On voit quelques marques sur l’avant et je trouve que les fils sont trop visibles de l’intérieur ; je crois que j’ai eu tellement peur que ça ne tienne pas que j’ai cousu jusqu’à ce que l’aiguille ne passe plus dans les trous !

Tant que ça tient…

photo 3photo 4

Voilà le rendu d’un point jersey : un rang de mailles endroit, un rang de mailles envers, et ainsi de suite.

Une myriade de petits chevrons Citroën !

Laisser un commentaire