Lors de ma babyshower, nous avions testé le jeu des petits pots, dont le but était de goûter plusieurs petits pots salés à l’aveugle et d’en deviner le goût. Ce jour-là, la répulsion de mes amis face à l’arôme poulet m’a convaincu de résister au packaging très attirant de Nestlé et Blédina : la facilité, ce ne sera pas pour moi.

Je préfère contrôler ce que ma fille mange et être sûre que ce que je lui donne est vraiment bon. J’imagine encore régulièrement le responsable Blédina testant le goût haricots verts et lancer à son usine un tonitruant « C’est bon pour les haricots verts les gars, on peut lancer la production, ils vont se régaler les mômes » ! Non non non, hors de question !

Depuis que nous sommes passées à la diversification, notre babycook tourne à plein régime. Les bébés ne devant goûter qu’un légume / fruit à la fois au début, les purées et les compotes étaient vite préparées. C’est une autre histoire depuis que nous avons introduit la viande, mais le résultat est tellement concluant que finalement le temps passé sur ma planche à découper n’a plus d’importance.

Je tire mes recettes du livre 200 recettes pour bébé, de Céline Scharot, paru aux éditions Larousse. C’est une bonne source d’inspiration, un point de départ, car j’adapte souvent les recettes en fonction des goûts de Louloute. Et je ne vous raconte pas le gain de temps au rayon fruits et légumes du supermarché !

Découvrez sans plus attendre le succès de ces trois derniers jours : le très classique canard / patates revisité.*

Purée de pommes de terre au canard

photo 1Pour trois portions de 170 g

  • 450 g de pommes de terre
  • 1/3 de courgette
  • 30 g de filet de canard
  • 3 cc de crème fraîche
  • 1 cc d’huile d’olive
  • 1 point de couteau de muscade moulue

La recette initiale disait de cuire les pommes de terre à la vapeur et faire griller le canard sans ajout de matière grasse. Je n’ai pas voulu m’embêter et ai tout fait cuire au babycook, excepté la crème fraîche, l’huile et la muscade que j’ai rajoutées après le mixage. J’ai également pris la liberté d’ajouter un peu de courgette à la recette car je trouvais que l’ensemble manquait de légumes.

Verdict : gros succès, vidéo de la dégustation prochainement !

*Cette phrase doit être prononcée dans votre tête par Stéphane Rotenberg.

Laisser un commentaire